• Planter des haricots avec du maïs

    Planter des haricots avec du maïs, ça vous parait bizarre?
    Et pourtant, c’est une technique de plus en plus utilisée par les agriculteurs pour protéger les sols.

    Mais pourquoi donc Jamy?

    Un sol ne devrait JA-MAIS être nu.
    En effet, si vous regardez de près les sols non cultivés, ils ne sont jamais à découvert. C’est l’agriculture intensive qui a amené cette pratique, non sans conséquences.

    Ah oui?

    Oui. Cela provoque des problèmes d’érosion notamment, et les vers n’ont plus à manger. On travaille la terre, on s’acharne à enlever tout ce qui s’y trouve.
    Si bien que les vers, jouant un rôle crucial dans la bonne santé des sols, se trouvent affamés. La terre est appauvrie.

    C’est pour cela que de plus en plus d’agriculteurs font pousser du haricot (du « lablab » de son vrai nom) pour couvrir leur sol.

    Les avantages?
    ça protège tous les petits habitants de la terre, ça protège la plante (moins de traitements chimiques !) et ça l’enrichi en protéines (bon pour les animaux.).
    Et même après avoir coupé le maïs, le haricot repousse et continue à protéger la terre.
    Cette technique de couverture permanente des sols, rentre dans un processus que l’on appelle l’agriculture de conservation. Ces processus sont développés par des producteurs soucieux de produire mieux.

    Pourquoi je vous raconte ça?

    Parce que d’abord, l’une des missions de Curiosités, c’est de nous reconnecter nous consommateurs, à ceux qui nous nourrissent pour reprendre le contrôle de ce que nous mangeons !

    Ensuite, parce que cette technique est utilisée avec bien d’autres plantations, et notamment dans la production de fruits et légumes.