On est convaincus (comme vous !)

Qu’il est vraiment temps de changer les choses, de consommer autrement.

C’est pourquoi on a sélectionné pour vous, des producteurs respectueux, passionnés, engagés, pour vous servir.

Maraichage en famille

Sylvain, Claude, Odette et Sabrina

Pour Sylvain, Claude, Odette et Sabrina, les fruits et légumes c’est une affaire de famille !
Ils produisent carottes, courgettes, salades, panais, navets, betteraves, et bien d’autres encore.

Claude, le papa !
Claude n’est jamais avare d’anecdotes. Malgré ce mal de dos qui ne le quitte pas, il est toujours là, à prendre soin des cultures, toujours aussi passionné.

Producteur au grand coeur

Sylvain

nos-producteurs-Sylvain-curiosites-paris
Sylvain et son sourire ont charmé l’objectif de Katia, notre photographe. Il bichonne ses fruits et légumes qu’il vend pour la plupart en circuit-court. Il désherbe sa ciboulette à la main, et ça, ça nous a plu chez Curiosités. Il produit aussi de la tomate de pleins champs, et ça, ça nous a aussi séduit. C’est si rare !

Producteur de salades

Nicolas & Carole

Voici Nicolas, qui m’explique pourquoi cette salade est déclassée. Comment imaginer que cette si jolie salade pouvait déplaire.
Heureusement, elle trouvera refuge chez Curiosités.

Et voilà la très souriante Carole qui travaille avec Nicolas sur cette exploitation, qu’ils veulent tous deux responsable.
Deux fois par semaine, elle distribue sourires et salades sur les marchés locaux.

« Monsieur Patates »

Daniel

Daniel, c’est un producteur passionné, qui cultive pommes de terre, oignons et échalotes. Et quand il n’est pas au champ, il multiplie les activités et les engagements. C’est simple, il a un agenda de ministre !

Producteur de pommes, poires et cerises

Sylvie & son fils Julien

Voici Sylvie et Julien, son fils chéri. Comme il ne pouvait être présent pour la photo, cette productrice de pommes, poires et cerises a su faire preuve de créativité. Ici aussi c’est une histoire de famille puisqu’on est arboriculteurs depuis 3 générations, et de façon raisonnée s’il vous plait. Lors de ma première rencontre avec Sylvie, j’ai tout de suite su qu’on se comprendrait, tant elle est concernée par le gaspillage lié au déclassement.